Archives de l’étiquette : Atalante

noël 2020

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont participé au Noël d’Atalante 2020. Avec l’aide de vos dons, nous avons apporté une aide précieuse à des familles canadiennes-françaises dans le besoin. Des familles déjà éprouvées par les effets néfastes de la mondialisation et qui subissent plus que d’autres les impacts des décisions politiques actuelles.

En ces temps de dissolution, il est plus que jamais urgent de reconstruire les liens communautaires forts qui animaient jadis nos ancêtres. Avec la crise sociale et économique qui pointe à l’horizon, il serait bien naïf de croire qu’un État corrompu et incompétent saura gérer la situation. Tous les nationalistes ont le devoir d’être au premier rang de cet effort collectif pour affronter la tempête qui vient.

Exister c’est combattre ce qui me nie!

This slideshow requires JavaScript.

social

Nous avons effectué une distribution alimentaire avant que la tempête hivernale ne frappe la ville. Il s’agissait de donner un peu de réconfort et de courage à nos compatriotes dans le besoin, devant affronter de rudes intempéries.

C’est grâce à l’entraide que nous bâtirons de forts liens communautaires!

Par amour de notre peuple!

This slideshow requires JavaScript.

achat local

L’achat local sera notre force nationale !

Le terme en globish, « Black Friday », désigne cette orgie de consommation, produit d’importation américanisant qui précède la traditionnelle fête de Noël. Coïncidant avec les achats de présents de Noël, des multinationales vous font miroiter le mirage de l’opportunité d’achat à ne pas manquer.

Dans le contexte actuel de folie sanitaire, nos commerçants locaux peinent à survivre contre ces multinationales qui engrangent des profits records. L’achat de produits locaux et fabriqués ici est un devoir pour chacun d’entre nous. Il s’agit d’un gage de solidarité et de fierté nationale.

N’attendez pas que les pantins pseudo nationalistes du gouvernement en place au pouvoir agisse en votre nom. Ce gouvernement ne laisse pas passer une occassion de venir en aide à des multinationales étrangères plutôt qu’à des entrepreneurs de chez nous.

Consommer est un acte politique. Quand vous choisissez un produit fait ici plutôt qu’un produit étranger, vous choisissez votre nation contre la mondialisation apatride. Vous empêchez la fuite des capitaux et faites vivre des familles d’ici. Vous combattez le chômage et les problèmes sociaux qui en découlent.

Acheter localement signifie pour notre peuple résister à l’assimilation mondialiste et assurer notre pérennité comme seul peuple francophone d’Amérique du Nord.

Achat local, force nationale !

This slideshow requires JavaScript.

tracts

Le couperet est tombé, ils nous ont confinés pour un autre 28 jours qui risquent d’être reconduit lui aussi. Des mesures draconiennes sont prises pour contrôler une population qui suit pourtant docilement les règles d’hygiène sanitaires. Après un flou incertain, le gouvernement a autorisé des mandats rapides créant une sorte d’État policier arbitraire. Le climat de censure et de menaces s’est gravement envenimé divisant une fois de plus la population entre deux camps s’accusant l’un et l’autre.

Les Québécois sont aussi menacés de lourdes contraventions après avoir vécu des baisses de revenus inattendus si ce n’est pas le chômage lui-même. Encore une fois, ce sont nos PME qui en pâtissent, gymnases et établissements sportifs en premier. Ceci engendrant faillites et pertes d’emplois pendant que les transnationales cumulent les records de profits…

Cette supposée gouvernance nationaliste nous laissera bientôt comme seul choix les grandes surfaces américaines ou la pieuvre Amazon. 28 semaines plus tard… serons-nous encore en quarantaine?

This slideshow requires JavaScript.

social

Bien que nous soyons reconfinés, la misère humaine elle ne reconnait pas les codes de couleurs du gouvernement. Ainsi, nous continuons à soutenir les plus vulnérables de nos compatriotes dont la souffrance n’est pas stoppée par des mesures gouvernementales.

Par amour de notre peuple!

This slideshow requires JavaScript.

action

Il n’est pas question d’être de dangereux complotistes pour s’inquiéter du climat totalitaire qui sévit présentement au Québec.Le simple fait que des ministres aient pu penser aux interventions policières sans mandats dans les domiciles privés dépasse la fiction. Ajoutons à cela les appels publics à la délation qui encouragent la surveillance et la méfiance entre tous, histoire de diviser encore plus la population. La surveillance, parlons-en justement; les autorités n’ont pas hésité à parler de géolocalisation des citoyens par le biais de nos télécrans portatifs.

Comme si cela n’était pas assez, nous avons eu droit à nos deux minutes de haine sur nos télécrans. En effet, un ministre a humilié publiquement une citoyenne dans la plus belle règle de l’art des commissaires soviétiques. Tout cela, sans aucune considération à l’exposition de cette citoyenne à la hargne populaire. Nos grands médias qui scandaient, « pas d’amalgame » pour les uns, ne se gênent plus de stigmatiser les autres. Tous les citoyens se posant des questions sont diabolisés sans exception par les propagandistes du système.Un gouvernement nationaliste n’aurait pas laissé aveuglément un bureaucrate, soumis à un organe mondialiste, gérer la situation.

Un gouvernement nationaliste aurait tout fait pour préserver sa souveraineté nationale et protéger les plus vulnérables sans abdiquer devant les intérêts étrangers.

Soyez dociles! Arruda vous regarde!

This slideshow requires JavaScript.