Images

Social

Cette fin de semaine, nous étions dans les rues de Québec pour distribuer des repas et breuvages chauds aux victimes d’itinérances. Par cette température particulièrement froide pour le mois de décembre, un peu de chaleur était le bienvenu.

Par amour de notre peuple !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non au pacte mondial sur les migration!

Le 10 décembre prochain, nous pouvons parier fortement que le gouvernement Trudeau signera le Pacte mondial pour les migrations de l’ONU à Marrakech. Ce pacte ne signifie ni plus ni moins qu’une accélération drastique de la submersion démographique que nous vivons actuellement. Il ajoute comme dimension une coercition des esprits contre toute critique des migrations illégales. Il s’agit tout simplement d’une exacerbation des politiques mondialistes que nous subissons déjà, le tout parrainé par un organisme fantoche jouant au gouvernement mondial.

Qu’adviendra-t-il de nous à la suite de ces vagues innombrables de population allogènes? Nous n’avons qu’à observer ce que nos frères canadiens-français éparpillés dans le reste du Canada, subissent en tant que minorité pour nous donner un aperçu de ce qui nous attend. Quand on nous considérera seulement comme une minorité parmi tant d’autres, verrons-nous fermer nos universités? Est-ce que le français sera considéré comme une langue seconde? Subirons-nous le même sort que les Franco-ontariens et les Acadiens?

À la lumière de ce que nous pouvons observer aujourd’hui, le flot continu de migrants illégaux et légaux ne sert que le capital. L’humanité, aux yeux de la clique des grands mondialistes, n’est qu’une marchandise comme une autre dont ils peuvent disposer à volonté. Le grand capital tente encore une fois de renforcer son armée de réserve et de l’utiliser contre les peuples enracinés.

Nous le répétons!
Immigration armée de réserve du capital!
Soutien aux manifestants qui étaient aujourd’hui à Ottawa!
Non au pacte mondial pour les migrations de l’ONU!

À l’abordage 2e édition

Cette fin de semaine eut lieu la 2e édition des journées militantes «À l’abordage». Cet événement organisé par nos militants, pour nos militants, fut encore une fois un immense succès. C’est par un collage politique que nous avons ouvert les festivités. Nos militants ont bénéficié d’un entrainement sportif, réalisé dans un esprit pur de camaraderie. Puis s’en est suivi un enchaînement de plusieurs conférences sur divers thèmes comme le nationalisme, l’histoire et le militantisme. La deuxième édition de «À l’abordage» s’est ensuite conclue par un concert acoustique de In Memoriam sous le signe de la fraternité.

Merci à tous nos invités et à tous nos militants!

Rendez-vous à la victoire!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Assassin de mon peuple!

Depuis la fin de la guerre de la conquête, nous subissons la volonté des dirigeants anglo-saxons et maintenant mondialistes, de nous éradiquer du paysage nord-américain. Si les méthodes de jadis étaient coercitives et violentes, aujourd’hui elles sont devenues insidieuses. Un travail soutenu de dissolution culturelle, accompagné d’une submersion démographique dépassant largement ce que les autres peuples vivent, sont sur le point d’avoir raison de nous. Dans un contexte d’anomie sociale comme celui que nous vivons, les collaborateurs mondialistes agissent en assassins de notre peuple. Le jacobinisme d’Ottawa n’aura été que malheur pour les nôtres!

Dénonçons les assassins de notre peuple!

Exister c’est combattre ce qui me nie!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Défends Casapound!

Pendant que des jeunes filles se font violer et tuer dans les squats antifascistes du quartier San Lorenzo à Rome, comme ce fut le cas la semaine dernière, pour les autorités le problème est l’occupation sociale de Casapound où sont logées 18 familles italiennes. Véritable palais en comparaison des occupations de gauche où la dégradation et le crime font rage, Casapound est une expérience unique et nécessaire!

Pas touche à Casapound !

#défendsCasaPound 
#CasaPoundPourMilleAns

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Recours aux forêts

La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. Parcourir les grands espaces de notre nation. Redécouvrir nos forêts et nos rivières. S’exiler des centres urbains pour l’instant de quelques jours. Faire rupture avec la frénésie de nos vies modernes.

Ayez recours aux forêts!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Élections

Nous avons assisté à une campagne électorale d’une médiocrité certaine. Comment aurait-il pu en être autrement quand les racines mêmes de ce système prennent source dans la médiocrité des aspirations individualistes financières. D’ailleurs, notre démocratie libérale est figée dans l’inaction même de son processus institutionnel incapable d’assurer quelques aspirations nobles que ce soit. Comme à son habitude le quatrième pouvoir nourrit la situation, exerçant son devoir de manipulation de masse. Tout de même, ce qui retient notre attention durant ce mois de la mesquinerie et de la démagogie c’est le précipice séparant le pays réel du pays légal. Autant de déclarations et de promesses venues de toute part et aussi déconnectées de la réalité civile sont un exploit en soi.

S’ils sont tous pourris alors, quoi faire? Beaucoup répondent par le cynisme et le laxisme. Nous ne devons pourtant pas lâcher prise. On doit fournir notre aide aux plus vulnérables qui sont laissés à la rue ou dans des CHSLD miteux. On doit mettre de l’avant notre histoire, notre culture et assurer la transmission des traditions. Il faut faire front contre les forces de dissolutions qui s’attaquent à la survie de notre peuple. Honorer la longue mémoire de nos anciens et encore plus.

Êtes-vous prêts pour la soirée de l’horreur ?!?!

G7

Nous dénonçons l’organisation du sommet du G7 sur notre territoire. Il s’agit d’un rassemblement de pantins du mondialisme, où ces messieurs organiseront notre soumission et notre remplacement. N’oublions pas que cet événement sera le théâtre de la dissidence officielle subventionnée, qui déambulera dans les rues de Québec. L’expérience nous laisse peu perplexes sur les possibilités de saccages qui en découleront. Que reste-t-il pour les citoyens? Évidemment rien, comme toujours. Pendant que des gros bonnets discuteront paisiblement à Charlevoix de l’avenir des peuples, le tout à nos frais. Les autres détruiront allégrement le bien public dans l’espoir de se faire entendre. Pourtant, l’idéal entre tous ces mondialistes de gauche comme de droite est le même, le déracinement des peuples, la fin des frontières et un nouvel ordre mondial. Dans tous les cas, nous subissons les coûts, la violence et les dégâts.

C’est pourquoi nous avions un message clair aux forces de dissolution tous azimuts.

Globalists go home ! Mondialistes dehors!