Archives de catégorie : Sociales

Journée militante

La formation du militant passe par plusieurs actions. Dans un premier lieu, par l’application d’actes de solidarité communautaire. Ensuite, elle s’intensifie par la mise à l’épreuve physique de sorte à tisser des liens de camaraderie forts. Puis, par la connaissance, par exemple, lors d’un souper-conférence sur l’économie nationaliste. C’est ce que nous avons offert comme journée à nos militants cette fin de semaine.

Exister c’est combattre ce qui me nie!

 

This slideshow requires JavaScript.

Nettoyage de monuements

Une forme de dégénérescence avancée se targue de dégrader nos monuments historiques.
Évidemment que l’on nettoiera les souillures de l’extrême gauche sous toutes ses formes.

Exister c’est combattre ce qui me nie!

 

This slideshow requires JavaScript.

Aide aux familles

En ce vendredi 13, nous avons apporté une aide fortuite à une famille dans le besoin. Nous retissons les liens communautaires perdus une action à la fois. Nous appliquons la préférence nationale.

Pour l’amour de notre peuple!

 

This slideshow requires JavaScript.

Avril 2018

Nous étions aujourd’hui dans les rues de Québec et de Montréal en fraternité avec nos compatriotes dans le besoin. Nous leur avons distribué un repas pour qu’ils puissent pour un instant oublier la faim. Nous ne laisserons pas tomber les nôtres quoiqu’il advienne.

Les nôtres avant les autres!

 

This slideshow requires JavaScript.

14 avril 2018

Toujours là pour les nôtres! Distribution de denrées alimentaires et nettoyage des déjections de l’extrême gauche. Pour l’amour de notre peuple !

 

This slideshow requires JavaScript.

24 mars 2018

Nous étions encore présents pour les nôtres aujourd’hui. Les températures douces laisseront un peu de répits à nos compatriotes à la rue. Quant à nous, nous serons encore là pour leur offrir un petit réconfort.

Les nôtres avant les autres!

 

This slideshow requires JavaScript.

 

 

Nettoyage monuement

Lors du 25 novembre dernier, les contres manifestants antifascistes avaient comme point de rencontre le parc de l’Esplanade. Cette racaille dépourvue de respect pour les morts a souillé le monument érigé pour les fils du Québec ayant combattu lors de la guerre des Boers (1899-1902). Que nous soyons pour ou contre la guerre des Boers, cela n’a pas d’importance, l’histoire est écrite et scellée. Si les nôtres ont toujours, dans toutes les guerres, désapprouvé l’ingérence étrangère, cela ne justifie en aucun cas que des militaires ayant donné leurs vies pour une cause qu’ils croyaient juste et y étaient volontaires méritent le déshonneur. Nous avons donc nettoyé les souillures laissées sur les monuments de notre ville par la chienlit gauchisante.

Nous le répétons. Québec est un joyau historique et identitaire.
Nous la défendrons jusqu’au bout!

Exister c’est combattre ce qui me nie !

 

This slideshow requires JavaScript.